Conseils sur le confinement et le référencement payant

Comme en Mars dernier, la France se retrouve confinée du fait de l’épidémie de coronavirus. L’actuel confinement est différent du premier dans le fait que les écoles et les entreprises restent ouvertes avec un maintien de l’activé fortement recommandé en télétravail.

Les inquiétudes liées à l’activité continuant d’émerger, nous allons donc, au sein de notre article, vous indiquer les choix à faire durant cette période compliquée.

Adaptation de votre politique globale face à la pandémie et au confinement

confinement

Le confinement actuel va changer nos habitudes d’achat. En effet, avec la fermeture des commerces (qui ont réouvert depuis le 28/11/20), les clients ne peuvent plus consommer directement en magasin et vont donc acheter sur le web, comme lors du 1er confinement.

Afin de maintenir un niveau de Chiffre d’Affaires avant Noël et Nouvel An, vous devrez vous adapter et repenser à votre politique globale. En effet, avant d’établir une nouvelle politique, vous devrez faire un point sur la situation de votre entreprise au niveau de sa stratégie et vous poser les bonnes questions telles que les moyens de communication utilisés, votre système de livraison etc…

Afin d’évaluer l’impact budgétaire de cette période sur votre CA, vous pouvez vous baser sur votre CA d’avant le premier confinement pour vous donner une vision de cet impact. De plus, les entreprises n’ont pas toutes les mêmes défis face à cette pandémie. En effet, comme nous vous l’avions expliqué lors de notre précédent article, nous différencions quatre stades d’impacts différents avec une spécificité et une maximisation différente. Déterminer le stade dans lequel vous vous situez vous permettra de mieux évaluer la politique à mettre en place mais également de vous donner des chemins à suivre.

Focus sur un levier

Durant cette période, de nombreux publicitaires se posent la question de savoir s’il est pertinent d’avoir de nombreux leviers. S’il est primordial de normaliser son investissement dans certaines affaires, vous aurez également intérêt à varier leur présence afin de cibler le plus d’acheteurs possible en allant chercher du flux, où il se trouve.

En effet, vous pouvez utiliser tous les formats displays à votre disposition tels que les images, les GIF, les vidéos et les interstitiels. Vous pouvez également assimiler les campagnes Shopping dans votre politique car elles se prêtent à cette période.

Arrêter vos annonces ? Quelle idée !

confinement

Si vous avez assisté à un vent de panique sur les budgets digitaux lors du premier confinement, vous avez depuis lors évoluer de part votre apprentissage de cette première période et du fait qu’il sera primordial pour une grande partie des publicitaires de continuer à être visible sur le web.

De ce fait, vous avez dû comprendre que le digital et le browsing font partie des éléments en hausse qu’il vous faudra explorer en vous appuyant sur les périodes de fêtes ou de promotion.

Du fait de cette période également, les habitudes d’achats des consommateurs ont tendance à évoluer et se tourner vers le digital. C’est pourquoi, vous vous devez de rester disponible sur le web et accompagner vos consommateurs dans leurs achats. Si vous n’avez pas de solutions logistiques à votre portée, vous devrez mettre en « off » les annonces produits ou continuer avec une option AJOUTER A MA WISHLIST en précisant tous les points pour lesquels vous ne pouvez livrer tel ou tel article.

De plus, vous devrez quand même rester actif sur les requêtes marques car vos consommateurs pourront continuer à vous chercher.

Et les réseaux sociaux dans tout ça ?

confinement

Avec ce confinement, le temps d’attention sur le web est en hausse. Nous avons en effet assisté à un véritable essor du taux d’utilisation des réseaux sociaux. Vous devez donc comprendre que ceux-ci deviennent un levier primordial à explorer dans votre politique de communication.

Afin de continuer à avoir un lien avec vos consommateurs, vous pouvez vous pencher sur PINTEREST car avec la première période de confinement il y’a eu 25% d’augmentation des recherches et d’enregistrement de pins, 45% d’augmentation de création de tableaux et le nombre de vues sur les épingles vidéo a triplé.

Ce réseau social est donc une porte ouverte pour vous différencier et être vu. En effet, lors du premier confinement, les catégories les plus vues étaient la productivité, la détente, la cuisine et autre. C’est pourquoi nous vous conseillons de mettre en place ces items dans votre politique de communication.

De plus, Youtube reste également en première place du fait des nombreux choix de contenus que ce réseau offre et que ce moyen de communication reste encore très utilisé par les cybernautes.

Ne pas trop regarder vers l’après confinement

Le fait que nous vivons une période incertaine est une complication supplémentaire pour vos prévisions et c’est pourquoi vous devez préparer un plan de bataille pour un solide redémarrage. Pour cela, vous pouvez vous faire aider par des account managers pour la définition de votre politique d’après confinement.

Les différents formats existants peuvent également vous aider dans cette optique de redémarrage afin d’explorer les cybernautes qui n’ont pas encore été convertis durant la pandémie.

Cet article vous a été utile ? N’hésitez pas à consulter notre actualité notamment notre catégorie Google Ads Actualités !

Syfax Sadeg – Chef de Projet & FORMATEUR GOOGLE Ads

syfax expert sea

Diplômé d’un DUT Technique de Commercialisation Bac+2 et d’un Diplôme Master 2 de niveau I Expert en Ingénierie et Management de la Communication Numérique obtenu à l’HETIC (Bac+5), je suis passionné par le SEA et les nouvelles Technologies. A ce titre je détiens également les certifications Google Adwords & Google Shopping qui m’ont permis d’évoluer en tant que chef de projet SEA au cours de mes différentes expériences en agence et en tant qu’autoentrepreneur.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This