Instructions pour préparer votre politique Webmarketing

Tous les ans, vous devez vous poser la question des évolutions futures sur le search advertising et vous êtes rarement désappointés car ce système est toujours en mouvement. Si les audiences et l’automatisation étaient le point central de l’attention des annonceurs, nous allons donc vous aider, au sein de notre article à préparer votre politique Webmarketing.

Préparer votre politique Webmarketing : Quid de l’automation ?

politique webmarketing

Etant déjà dans le top one des évolutions PPC depuis quelques années, l’automatisation s’inscrit comme la mouvance, qui atteindra son summum cette année. Véritable outil chez les annonceurs, le machine learning de Google continue d’évoluer. En effet, si de plus en plus de publicitaires usent déjà des politiques d’enchères, c’est autant d’informations additionnelles que Google obtient afin d’être plus performant.

Le but du travail de maximisation des annonces réside dans cette adaptabilité au niveau des nouvelles technologies, cette nouvelle manière de gérer le machine learning d’une façon efficiente. Si le contrôle manuel était au top, il y’a quelques années, les matchs de maximisations éternels qu’offre l’automatisation sont primordiaux aujourd’hui. En effet, quand la machine brille dans la gestion et les actions répétées, elle met en avant toute la plus-value de l’annonceur, qui aura plus de temps pour se focusser sur la détermination et la gestion de la politique la plus adaptée à chaque publicitaire.

En effet, si vous n’utilisez pas au moins une règle, une politique ou un script dans votre maximisation de référencement payant, vous aurez un temps de retard sur vos concurrents. Dans le long terme, Google envisage d’effacer complètement le choix de placer des enchères manuelles sur les keywords au profit de l’automation. Ceci est donc absolument à prendre en compte pour préparer votre politique Webmarketing

L’association entre les canaux d’acquisition

politique webmarketing

Avez-vous des soucis à lire les performances réelles de vos annonces d’acquisition ? Quand un réseau social vous dit qu’il a engendré 20 conversions, qu’un moteur de recherche vous dit qu’il à engendré 40 conversions (soit 60 au total) et que finalement vous n’en remontez que la moitié, il est parfois compliqué d’effectuer des arbitrages éclairés.

Le temps vous lisiez en silo les performances obtenues par canal d’acquisition n’existe plus. Dès aujourd’hui, l’époque est à l’association entre canaux. Vous pouvez désormais, grâce à des fonctionnalités telles que Google Marketing Platform et le tag floodlight, suivre votre cybernaute via l’ensemble de la supply chain et créer un modèle d’attribution qui prend en compte, tous les points de contacts mêmes les vues Display.

Concurrence accrue sur la page de résultat d’un moteur de recherche et futur du Search

Tous les ans, vous avez dû remarquer qu’il n’y a plus vraiment d’accroissement général du volume de requêtes sur Google. Face à cette limite de volume et l’espace rétréci sur la page de résultat d’un moteur de recherche, le dénombrement continue de concurrents fait avancer, de manière croissante, le tarif des coûts par clics.

Cette augmentation continuera cette année et cela rend, de plus en plus compliqué l’atteinte d’un ROI, en particulier sur certaines activités où l’on avoisine avec le point de non-retour entre le tarif au clic et la rentabilité. Pour vous différencier de vos concurrents, vous devrez maximiser votre taux de transformation de vos pages de destination.

Pour cela, Google commence à intégrer le taux de conversion prédictif qui favorise les sites qui répondent au plus près des besoins des cybernaute.

Afin de faire front face à un monde de plus en plus concurrentiel, des coûts par clic en constante augmentation et une volumétrie de recherche qui peut s’amoindrir sur certaines activités et en cela le Search vous sera d’une grande aide. De plus, le Social Ads et le Display Programmatique sont des leviers d’acquisition sur lesquels il est important de travailler sa visibilité afin d’obtenir une audience et de maximiser son taux de conversion. Les leviers indiqués plus haut ne dégagent pas toujours de ROI immédiatement mais ils permettent de bâtir des audiences qualifiées sur lesquelles vous pouvez capitaliser sur le moyen et le long terme.

Cet article vous a été utile à préparer votre politique Webmarketing ? Vous pouvez consulter notre flux d’actualité !

Syfax Sadeg – Chef de Projet & FORMATEUR GOOGLE Ads

syfax expert sea

Diplômé d’un DUT Technique de Commercialisation Bac+2 et d’un Diplôme Master 2 de niveau I Expert en Ingénierie et Management de la Communication Numérique obtenu à l’HETIC (Bac+5), je suis passionné par le SEA et les nouvelles Technologies. A ce titre je détiens également les certifications Google Adwords & Google Shopping qui m’ont permis d’évoluer en tant que chef de projet SEA au cours de mes différentes expériences en agence et en tant qu’autoentrepreneur.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This