Maximisation de votre flux d’articles

Vous avez dans l’optique de maximiser votre trafic Google Shopping ? Et vous n’avez pas tort d’y penser. Les maximisations de trafic Google Shopping vous aident à accroître votre visibilité sur la page de résultats des moteurs de recherche mais également d’augmenter votre Chiffre d’Affaires. En effet, les articles et leurs contenus sont quelque chose de très important et influencent la décision d’achat de vos cybernautes.

Nous allons donc vous montrer, au sein de notre article, comment mettre en place ce système.

Ordonner votre contenu et maximiser les titres de vos articles

Que vous soyez grossiste ou une marque sur Manufacturer Center, vous devrez absolument ordonner votre contenu. Pour ce faire, vous devrez centraliser les données de votre article, ajuster les données sur les articles aux exigences de contenu Google puis concevoir un process de mise à jour de votre contenu.

De plus, vous devrez faire en sorte que vos titres suscitent l’achat à vos cybernautes, pas seulement en les rendant cliquables. Ils doivent être à tout prix attractifs.

Pour ce faire, vous devrez prendre en compte que la marque, les caractéristiques de votre produit, le style, la capitalisation extrême, les problèmes HTML et la lisibilité sont des critères auxquels vous devrez prêter attention pour éviter que vos cybernautes n’achètent pas.

Maximisation de votre flux d’articles

Enfin, vous devrez vous remémorez que concernant les caractéristiques les plus proches telles que la marque de l’article ou la référence, plus elles sont situées à gauches plus elles auront de l’importance dans votre algorithme.

Keywords dans les titres et contenus et bénéfice des catégories

Concernant vos keywords, vous devrez vérifier sur lesquels sont ordonnés vos articles.

Ensuite, vous devrez faire un rapport sur les mots de recherche dans Adwords pour découvrir vos requêtes les plus concurrentielles.

Il se peut que ces mots de recherche ne soient pas placés. Vous devrez donc vous mettre à la place de votre cybernaute pour trouver ce qu’il peut rechercher.

Enfin, vous devrez vous poser plusieurs questions sur l’apparition des PLA Google pour tel keyword lors de la réalisation d’une recherche manuelle, l’affichage de votre article lors de cette recherche, le coût de vos annonces commerciales sur cette recherche et également si vos titres et descriptions contiennent le keyword en question. En clair, cela vous indique qu’une mise à jour récurrente de vos titres et descriptions est indispensable.

Autre point très important, les catégories officielles d’article Google Shopping sont dans le classement de noms d’articles Google c’est-à-dire que vous devrez adapter vos articles via le système de classification de Google puis bénéficier de la section TYPES D’ARTICLES de votre fiche technique afin d’avoir plus d’informations granulaires.

Par exemple, prenons un sac Longchamp de couleur bleue.

Le GPC relatif à ce produit sera Accessoires à Sac à Main à Longchamp

Le type d’article sera classé de cette manière : Femme à Sac à main à Longchamp à Bleu

Ce qui est important dans ce processus, c’est que plus les détails de votre produit seront fournis, plus vous acquerrez une forte visibilité ainsi qu’un ajustement de vos enchères à un niveau granulaire.

Merchant Promotions ?

Grâce à Merchant Center, vous pourrez concevoir des Merchant Promotions. Ainsi vous pourrez vous basez sur 5 types de promotions proposées telles que la réduction du délai d’expédition gratuite, la livraison gratuite, une réduction avantageuse (-50% par exemple), des réductions échelonnées en pourcentage (exemple : 10% de réduction sur toutes commandes supérieures à 50 €) ainsi que des rabais caractéristiques à votre marque.

Maximisation de votre flux d’articles

Etiquettes personnalisées et détails dans vos contenus

Les étiquettes personnalisées vous permettent de faire des rapports plus fournis en détail et qui peuvent influer sur vos politiques d’enchères. Vous pouvez utiliser des attributs d’articles tels que la couleur, le matériel, le style et la taille comme étiquette.

Vous devrez cependant bien réfléchir au type d’étiquettes que vous souhaitez mettre en place afin d’être le plus pertinent possible par rapport à vos articles.

Concernant vos contenus, Google vous autorise d’inclure jusqu’à 10 000 caractères dans vos descriptions. Cela vous permet de cibler 500 à 1000 caractères (malgré un taille limite de 10 000), d’intégrer les caractéristiques les plus pertinentes au niveau de vos articles ainsi que des détails visuels qui peuvent axer Google dans la précision du résultat de recherche de vos cybernautes et également, utiliser, de manière précise, la ponctuation et la grammaire dans votre description en sachant qu’il vous faudra mettre une barrière sur le nombre de caractères spéciaux.

articles

Des images de qualité supérieure

Un point primordial également est que si les images, que vous choisissez, ne dévoile pas l’article d’une manière acceptable, cela aura pour conséquence de rebuter les acheteurs potentiels.

Pour cela, votre image devra avoir la plus haute résolution disponible (800 pixel en hauteur et largeur ainsi que jusqu’à 10 millions de fichiers), que chaque image ajoutée devra donner des indications additionnelles sur l’article au consommateur ; Pour ce qui des vêtements et des accessoires, les consommateurs regardent votre article sous toutes les coutures mais également l’image capitale devra être claire et si possible sur un fond blanc pour plus de visibilité.

De plus, vous devez savoir qu’un acheteur préfère avoir trois photos de l’article avant d’acheter pour le rassurer. Préférez donc des images d’excellente qualité afin de susciter l’envie à vos cybernautes.

Si votre banque d’images n’est pas fournie, vous devrez choisir les photos qui mettent le mieux en avant votre produit sur Google Shopping c’est-à-dire celles qui décideront votre cybernaute dans sa décision d’achat.

Vous avez désormais toutes les clés en main pour maximiser votre flux d’article sur Google Shopping. A vous de jouer !

Cet article vous a été utile ? N’hésitez pas à consulter les autres articles de notre Blog !

Syfax Sadeg – Chef de Projet & FORMATEUR GOOGLE Ads

syfax expert sea

Diplômé d’un DUT Technique de Commercialisation Bac+2 et d’un Diplôme Master 2 de niveau I Expert en Ingénierie et Management de la Communication Numérique obtenu à l’HETIC (Bac+5), je suis passionné par le SEA et les nouvelles Technologies. A ce titre je détiens également les certifications Google Adwords & Google Shopping qui m’ont permis d’évoluer en tant que chef de projet SEA au cours de mes différentes expériences en agence et en tant qu’autoentrepreneur.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This