Préparation de votre politique webmarketing

Annoncé lors de l’évènement Google Marketing de l’année dernière, les audiences et l’automation étaient au centre du débat et c’est pourquoi, nous vous proposons, au sein de notre article, une étude rapide sur les leviers bénéfiques pour votre politique de webmarketing.

Politique webmarketing : Quid de l’automation ?

Etant à son apogée cette année, l’automation est dans le mouvement. En effet, le machine learning se développe et de plus en plus de publicitaires use des stratégies d’enchères afin d’être le plus performant possible.

Le leitmotiv du travail de maximisation des annonces est dans le fait de capturer ces nouvelles façons de faire et les outils qui lui sont rattachés de la manière la plus efficiente. Si la gestion manuelle se faisait il y’a de cela quelques années, les mixages de maximisation illimitées qu’offre l’automation sont indispensables, désormais.

Quand la machine est performante dans la gestion et la répétition de faits, celle-ci laisse la place à la plus-value du publicitaire, qui sera débarrassé des tâches qui n’apportent rien et aura davantage de temps pour se concentrer sur la politique la plus homogène.

PPC Geek : qu’est-ce que c’est ?

Aujourd’hui maximiser vos enchères et vos campagnes Google Ads n’est plus suffisant pour avoir une politique d’acquisition efficiente. Celle-ci va plus se concentrer désormais sur la compréhension des besoins de votre clientèle. Cela vous permettra d’anticiper les performances en prenant en compte le parcours d’achat de votre audience.

Penser également à faire un bon message au bon moment car ce point est primordial pour votre politique. De plus, la manière de fonctionner des CRM devra être dans vos priorités car en segmentant les meilleures données dans une vision de Lifetime Value, vous pourrez également tirer le meilleur des data-scientist.

Politique webmarketing : Coût par clic en hausse : conséquences ?

Plus les années passent, plus on note qu’il n’y a plus d’expansion globale du volume de requêtes sur Google. Face à ce volume restreint sur les SERP, le dénombrement constant d’acteurs fait croître le prix du Coût par Clic.

Cette augmentation continue désormais et cela rend compliqué l’atteinte du seuil de rentabilité. Une fois que ce point est touché et pour vous démarquer, vous devrez maximiser le taux de transformation de pages de destination. En effet, un publicitaire qui a un taux de transformation de 10% sera plus rentable qu’un publicitaire avec un taux de transformation de 7%.

C’est pourquoi Google propose également le taux de conversion prédictif en choisissant les sites internet qui répondent le plus aux besoins des cybernautes. Ce point de taux de conversion prédictif prend désormais le pas sur le quality score. Vous devrez donc prioritairement maximiser vos pages internet, en particulier sur smartphones (qui reste le point d’entrée principal d’internet aujourd’hui). De plus, le social Ads et le Display programmatique sont les leviers avec lesquels vous devez absolument travailler aujourd’hui. En effet, cela vous permettra d’obtenir un meilleur taux de conversion et d’augmenter les revenus de votre entreprise.

Cet article vous a été utile ? N’hésitez pas à me contacter !

Et découvrez tous nos articles sur notre blog Google Ads, et retrouvez d’autres infos de la catégorie Display.

Syfax Sadeg – Chef de Projet & FORMATEUR GOOGLE Ads

syfax expert sea

Diplômé d’un DUT Technique de Commercialisation Bac+2 et d’un Diplôme Master 2 de niveau I Expert en Ingénierie et Management de la Communication Numérique obtenu à l’HETIC (Bac+5), je suis passionné par le SEA et les nouvelles Technologies. A ce titre je détiens également les certifications Google Adwords & Google Shopping qui m’ont permis d’évoluer en tant que chef de projet SEA au cours de mes différentes expériences en agence et en tant qu’autoentrepreneur.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This