Réalité virtuelle : accroître vos ventes avec Facebook Ads

La réalité virtuelle est longtemps restée inaccessible dans la tête du grand public. Depuis maintenant quelques années cette technologie s’est popularisée jusqu’à devenir une fonctionnalité pour garnir sa politique de mercatique digital.

Nous allons donc vous expliquer, au sein de notre article, comment marche cette technologie et ce qu’elle peut vous apporter avec Facebook Ads.

Réalité virtuelle : une opportunité pour Facebook ?

Pour information, la réalité virtuelle est une technologie qui permet une immersion du user dans un univers imaginaire, conçu virtuellement par des simulations informatiques immersives. Dès lors, Facebook sera le premier à y imputer un budget en rachetant, il y’a maintenant 6 ans, la société Oculus VR, un des premiers bâtisseurs de la réalité virtuelle.

Etant assimilé, de prime abord, aux jeux vidéo, le patron de Facebook, Mark ZUCKERBERG, à pourtant l’ambition d’en faire un espace social abordable par tous depuis les casques de cette marque. Facebook avait annoncé, dès lors, le lancement de Facebook Horizon qui est un monde virtuel accessible par le casque Oculus et qui vous propose bon nombre d’activités sans contenus parrainés, du moins pour l’instant. En effet, malgré le fait que Facebook ait investi dans Oculus, cette fonctionnalité ne semble par être mur pour que les publicitaires y voient un potentiel mercatique imminent.

Dans l’attente de creuser le business model de sa proposition de RV, Facebook table largement sur la AR ou réalité augmentée, contrairement à Snapchat, qui a accru sa proposition au marché US. Concernant la réalité augmentée, cette technologie se base sur une accumulation très réaliste de matières virtuelles à un support de vidéo ou d’image basiques.

A l’opposé des gadgets que l’on peut voir, la réalité augmentée est détentrice d’un vrai potentiel marketing quand vous savez que plus de la moitié des personnes interrogées sur cette technologie aime utiliser la RV pour voir des articles sans avoir besoin de se rendre en magasin, cela remet le consommateur au centre de l’équation en levant l’obstacle du « je ne peux pas tester l’article en ligne ». Cela représente un véritable point fort dans les enjeux du client orienté actuel des marques.

Réalité augmentée sur Facebook : comment cela fonctionne ?

Cela fait un moment que Facebook investi dans des formats novateurs afin de progresser sur l’expérience publicitaire des utilisateurs. Les premiers formats qui faisaient aller les users à une interactivité en nombre étaient les vidéos et photo en 360, très célèbre en il y’a 2 ou 3 ans. Actuellement, Facebook faisait le lancement de son nouveau format de photos en 3D en profitant de la capacité des smartphones à le faire.

Pour continuer sur cette tendance, Facebook avait sorti un nouveau format qui émis auprès de tous les publicitaires en Décembre 2019 : Facebook Augmented Reality Ads. Cette nouvelle fonctionnalité permet aux users, grâce à la caméra de leurs smartphones, d’essayer des articles en réalité augmentée.

En effet, cette option était particulièrement attendue par les publicitaires dans le monde de la mode et du cosmétique et elle permet d’amoindrir les freins lors de l’acte d’achat et accroît le taux de conversion.

La réalité augmenté Ads sera disponible pour les buts de Reach, Brand Awareness, conversion et traffic. Du côté des indicateurs de performances, vous pourrez mesurer le nombre de fois où une photo ou une vidéo à été conçu depuis l’ads et le temps moyen total passé sur votre annonce.

Etant une technologie prioritaire sur les nouveaux formats d’annonces, Facebook souhaite apporter une autre dimension dans la mise en lumières des articles pour les publicitaires. Comme les filtres Instagram ou Snapchat, le levier de l’AR devrait avoir une très bonne place dans les politiques d’acquisition social media, cette année.

Cet article vous a été utile ? N’hésitez pas à consulter nos autres articles !

Syfax Sadeg – Chef de Projet & FORMATEUR GOOGLE Ads

syfax expert sea

Diplômé d’un DUT Technique de Commercialisation Bac+2 et d’un Diplôme Master 2 de niveau I Expert en Ingénierie et Management de la Communication Numérique obtenu à l’HETIC (Bac+5), je suis passionné par le SEA et les nouvelles Technologies. A ce titre je détiens également les certifications Google Adwords & Google Shopping qui m’ont permis d’évoluer en tant que chef de projet SEA au cours de mes différentes expériences en agence et en tant qu’autoentrepreneur.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This