Gérez vos balises avec Google Tag Manager

Outil gracieux de Google depuis des années, Google Tag Manager vous aide à gérer les nombreux tags sur votre site Web et à vous assister  dans leurs ajustements.

Grâce à notre article, vous pourrez comprendre tous les aspects des différentes options composant Google Tag Manager et en tirer avantage pour votre activité. De plus, nous verrons de quelle manière utiliser votre DataLayer en concordance avec GTM et enfin comment mettre en place votre stratégie d’ajustement relative à vos tags.

Google Tag  Manager : Quelle en est l’utilité ?

GTM (Google Tag Manager) est un système qui permet de gérer les balises par le biais des tags HTML et JavaScript utilisés pour l’étude et le suivi sur les sites Internet. Pour être concret, si vous souhaitez connaître vos conversions Google Adwords et effectuer un reciblage au niveau de vos campagnes, vous devrez ajouter obligatoirement une balise de tracking sur votre site.

De plus, nous savons qu’actuellement les sites Internet comportent beaucoup d’extraits de balises ou de codes qui aident à recueillir des informations sur les pages visitées, le comportement d’achat des cybernautes et plus encore. Cela représente pour les annonceurs des inconvénients tels qu’un assujettissement des équipes de Webmarketing face aux développeurs ou webmasters, la lenteur de chargement d’un site internet relatif à la duplication des tags, la difficulté de gestion de l’ensemble des tags et de se remémorer l’utilité de chacun.

Voilà pourquoi, il serait intéressant et très opportun d’utiliser Google Tag Manager. Cela vous permettra de vous apporter une aide dans la gestion des tags et leurs ajustements. De plus, ce logiciel demande peu de capacités en programmation. Nous vous conseillons cependant de faire appel à un technicien expert en Google Tag Manager ou un Webmaster si vous en ressentez le besoin.

Google Tag Manager : Quelles sont ses fonctionnalités ?

Ayant une interface très intuitive, vous allez optimiser votre temps concernant l’ajout de vos tags car vous n’avez qu’à adjoindre le code GTM en une fois pour joindre tous les tags dont vous aurez l’utilité et ce, dans votre outil directement.

Pour cela, vous devez apprendre trois fondamentaux pour comprendre le fonctionnement de GTM.

Le premier est le tag (ou balise). Afin de le ou les utiliser, vous pouvez ajouter tout type de code JavaScript sur votre site.

Le second est la variable (statique ou dynamique) qui admet la remontée d’informations relatives à votre site web ou le déclenchement concernant le montant d’un achat, la conversion lors de la troisième étape du tunnel de conversion.

Enfin, le troisième est le déclencheur qui sert à donner des ordres indiqués pour qu’un tag puisse être déclenché ou qu’il collecte des informations telles que le clic sur un composant d’interface graphique ou le chargement d’une page, par exemple.

Grâce à ces trois fondamentaux et suite à la visite d’un cybernaute sur votre site, vos tags pourront être déclenchés par le biais d’ordres indiqués sur votre interface Google Tag Manager, dans le but de transmettre des informations collectées à vos autres interfaces telles que Google Analytics et Google Adwords par exemple. De plus, vous pouvez ajuster d’autres balises que vous pouvez personnaliser ou qui sont proposées par défaut afin de les incorporer sur votre interface.

Après nous être intéressés à Google Tag Manager, nous allons donc vous faire découvrir le concept de DataLayer, qui est directement lié à GTM.

Pour cela, nous vous en expliquerons les fondements et l’utilité qu’il peut en ressortir par rapport à votre Google Tag Manager afin de mettre en place une stratégie d’ajustement de vos balises.

DataLayer : Fondements et compréhension

Dans l’univers de Google Tag Manager, il est un concept fondamental de part sa grande flexibilité, son aisance de mise en œuvre ainsi que sa portabilité : DataLayer (ou couche de données). Comprendre et acquérir les avantages de DataLayer vous permettront, à coup sûr, d’exploiter tout le potentiel de GTM. En effet, cette option aide à glaner des informations et à les optimiser.

Gérez vos balises avec Google Tag Manager

Pour plus de précisions, c’est une couche virtuelle de votre site internet qui contient vos différentes données, qui emmagasine et envoie des informations de votre site à GTM et qui seront transférés vers Google Analytics, si vous le choisissez. Vous pouvez également faire le chemin inverse c’est-à-dire que GTM peut transférer des données dans Datalayer puis les lire à partir de ce système.

De plus, DataLayer peut comporter diverses informations. En effet, vous pouvez intégrer des variables statiques et envoyer ces informations immédiatement en utilisant une commande push.

DataLayer : deux méthodes de fonctionnement pour la transmission de vos données

La première méthode pour transmettre vos informations est l’ajout d’un extrait du DataLayer au dessus du conteneur Google Tag Manager.

Cette méthode est accessible uniquement si vous avez l’accès au code source de votre site et si vous avez des acquis en codage. Cela vous sera utile si vous voulez pousser des informations personnalisées juste après le chargement d’une de vos pages.

Pour expliquer cette méthode, prenons l’exemple d’un ajustement pour le suivi E-commerce de votre Google Analytics : Pour cela, vos développeurs devront adjoindre un extrait de DataLayer au dessus du conteneur de suivi Google Tag Manager avec les paramètres TRANSACTIONID, TRANSACTION TOTAL et autre. Une fois qu’ils auront ajoutés ces informations, GTM peut l’envoyer et le transférer vers votre Google Analytics.

La deuxième méthode consiste à pousser des données en coordination avec l’appel de l’Application Programming Interface DataLayerPush. Cela à pour effet de pousser les données additionnels lorsque certains faits se produisent sur votre site internet.

Prenons comme exemple un formulaire d’inscription à une newsletter : Vous devrez tout d’abord, demander à vos développeurs de pousser un événement sur votre DataLayer uniquement lorsqu’un abonné à inscrit son adresse e-mail sur votre site et le code de cet évènement sera :

push([‘event’ :’new_subscriber’]) ;

De plus, vous pouvez demander à vos développeurs des données additionnels comme l’emplacement de votre formulaire d’inscription en bas de page. Pour cela, vos développeurs devront respecter le code suivant :

dataLayer.push([‘formLocation’ :’footer’,’event’ :new_subsriber]) ;

Cela déclenchera un événement du DataLayer lorsqu’un cybernaute achètera l’un de vos articles par exemple.

DataLayer : Utilisation des informations des tags Google Tag Manager stockés dans le DataLayer

Il y’a deux manières pour les tags d’user des informations contenues dans le DataLayer.

Ils peuvent, dans un premier temps, récupérer certaines données caractéristiques. Cette méthode vous servira lorsque les tags ont besoin d’informations plus spécifiques que des informations statiques telles que des numéros d’articles (ce type de données change selon le comportement du cybernaute sur la page).

La deuxième manière est l’évaluation des règles de déclenchement plus poussées. Vous pourrez utiliser des évènements du DataLayer comme déclencheurs et ces variables pourront être utilisés par les données du DataLayer pour décider à être déclenchées. Cela équivaut lors de notre explication sur le cybernaute qui rentre son adresse e-mail sur le formulaire d’inscription d’une newsletter, comme expliqué plus haut.

DataLayer et GTM : stratégie d’ajustement ?

Comme expliqué plus haut, l’association de Google Tag Manager et de DataLayer vous permettra d’optimiser et d’exploiter, à son paroxysme, la collecte d’informations personnalisées. Pour cela, vous devez bien identifier vos besoins afin de connaître les informations que vous voulez collecter, comment vous y prendre et vers quelle interface vous souhaitez transmettre ces données.

Afin de réfléchir aux points mentionnés, vous devez mettre en place une stratégie d’ajustement en déterminant les informations qui vous semblent les plus pertinentes sur votre site, en vous concentrant et en notant les objectifs de performance que vous souhaitez atteindre et en générant les balises relatives à vos différentes solutions et plateformes de marketing numérique.

Vous avez toutes les solutions en main pour exploiter au maximum votre Google Tag Manager. A vous de jouer !

Cet article vous a intéressé ? N’hésitez pas à consulter les autres articles de notre Blog !

Syfax Sadeg – Chef de Projet & FORMATEUR GOOGLE Ads

syfax expert sea

Diplômé d’un DUT Technique de Commercialisation Bac+2 et d’un Diplôme Master 2 de niveau I Expert en Ingénierie et Management de la Communication Numérique obtenu à l’HETIC (Bac+5), je suis passionné par le SEA et les nouvelles Technologies. A ce titre je détiens également les certifications Google Adwords & Google Shopping qui m’ont permis d’évoluer en tant que chef de projet SEA au cours de mes différentes expériences en agence et en tant qu’autoentrepreneur.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This