Attribution au dernier clic : innovation ou recul ?

Etant donné que les annonces Google / Microsoft Ads sont de plus en plus automatisées, les questions, de plus en plus nombreuses, se posent sur le modèle d’attribution associé à ces pratiques. En effet, après avoir testé les enchères intelligentes, beaucoup de publicitaires restent dubitatifs concernant les performances que cela peut engendrer, les modèles et la base de données où les informations sont traitées étant mis en cause. Nous allons donc vous expliquer, au sein de notre article, comment l’attribution au dernier clic peut vous aider à performer.

 

Automatisation et attribution au dernier clic ?

Aujourd’hui, la majeure partie des innovations Google Ads se basent sur le machine-learning et a pour but de mettre à disposition des outils de gestion des annonces beaucoup plus simplifié, accessibles et avec plus de normes et sont alimentés par des informations d’annonces.

Or, ces modèles apprennent en continu des informations qui leur sont transmises. Si ces données sont discutables, les décisions qui en découlent le sont tout autant. Tout dépend de votre suivi de conversion ainsi que de votre modèle d’attribution.

 

Priorité au parcours client avec le modèle d’attribution

A moins que votre enseigne ait une forte notoriété et un article unique, il est probable qu’un acheteur se lance dans de nombreuses recherches et multiplie les points de contact avant d’acheter.

De fait, si un parcours d’achat peut être ponctué par des centaines d’étapes, il se distingue en 4 points : La prise de conscience de son besoin, l’intérêt à la marque, l’attention du problème à résoudre et la finalisation de l’achat.

De manière générale, les clients effectuent ces différentes étapes avant de conclure un achat. Se baser sur un modèle d’attribution au dernier clic ne tient pas compte du chemin emprunté pour se concentrer uniquement sur la conversion d’achat. Les points de contact antérieurs à la conversion sont inexplorés alors même que ce sont eux qui ont conduit le prospect vers l’acte d’achat.

 

Lâcher l’automatisation ?

Bien que ce soit une question présente, la réponse ne se trouve pas forcement dans l’abandon des automatisations. Il s’agit plutôt de garder le contrôle sur son compte et utiliser ces précieux outils pour faciliter la gestion par l’humain.

L’automatisation vous garantit un temps plus important et permet de traiter massivement les informations, il serait dommage de se priver de ces facilités. Néanmoins, vous devrez prendre en compte les bonnes pratiques qui doivent être adaptées en fonction.

Cet article vous a intéressé ? N’hésitez pas à consulter les autres articles de notre Blog !

Syfax Sadeg – Chef de Projet & FORMATEUR GOOGLE Ads

syfax expert sea

Diplômé d’un DUT Technique de Commercialisation Bac+2 et d’un Diplôme Master 2 de niveau I Expert en Ingénierie et Management de la Communication Numérique obtenu à l’HETIC (Bac+5), je suis passionné par le SEA et les nouvelles Technologies. A ce titre je détiens également les certifications Google Adwords & Google Shopping qui m’ont permis d’évoluer en tant que chef de projet SEA au cours de mes différentes expériences en agence et en tant qu’autoentrepreneur.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This